Triebenbacher Bau GmbH
Schmeller Installations GmbH
Franz Kassecker GmbH
Elektro Lindinger
Lebkuchen Rosner
Glashütte Lamberts Waldsassen GmbH
HART Keramik AG
GHOST-Bikes GmbH
Tiefbau Walter Leiss
Kondrauer Mineral- und Heilbrunnen

Herzlich willkommen
       in der Klosterstadt Waldsassen

Informations en Francais

Histoire de la ville-monastère de Waldsassen

En l’an 1133, le margrave Diepold III fonda le monastère de Waldsassen, encourageant pour cela des moines cisterciens de Volkenrode en leur allouant des terres. En 1147, le roi Konrad III assura au monastère sa protection. Celui-ci fut dès lors considéré comme dépendance directe de l’empire. Le couvent gagna rapidement en importance et en pouvoir et se distingua par la colonisation et le développement d’une lointaine terre dans le district du Nord de la Bavière (Nordgau) qui s’étend jusqu’en Bohème. 

Les bouleversements de la Réforme ébranlèrent Waldsassen et conduisirent finalement à l’extinction de la vie monastique (entre 1560 et 1571), lorsque que le Palatinat du Rhin obtint le contrôle du monastère. 

Après le rattachement du Haut-Palatinat (Oberpfalz) à la Bavière en 1628, des Cisterciens vinrent de Fürstenfeld (aujourd’hui Fürstenfeldbruck) entre 1661 et 1669 à Waldsassen sur ordre du prince-électeur Ferdinand Maria. En 1690, le monastère devint une abbaye indépendante. Pour Waldsassen et les terres appartenant au monastère commença alors une période fructueuse, durant laquelle les anciens bâtiments du monastère furent reconstruits grâce à la coopération d’artistes et d’architectes parmi les plus importants et s’élevèrent à nouveau pleins de splendeur. Beaucoup d’autres constructions furent érigées par la suite, mais les activités monastiques furent stoppées en 1803 par la Sécularisation. 

L’ordre des Cisterciens ne put racheter une partie des anciennes possessions qu’en 1864. L’église, quant à elle, avait déjà été prise en charge par la paroisse catholique. Le monastère cistercien est depuis 1925 sous la direction d’une abbesse. Il s’occupe particulièrement de la formation scolaire de la jeunesse. 

L’établissement en 1614 de fabricants de draps amena peu à peu des colons à s’installer dans les zones constructibles près de l’abbaye, qui commença à devenir un bourg. Le prince-électeur Friedrich V du Palatinat, qui devint plus tard « Winterkönig » (« roi d’un hiver »), donna pour cela son autorisation en 1617. Les événements de la Guerre de 30 ans ne furent pas sans répercussion. Celle-ci amena en 1682 un nouveau souffle au lieu grâce à la reconstruction du monastère et de l’église – après la fondation du second monastère en 1669 – qui fut accompagnée d’un afflux de constructeurs et d’artistes, dont la plupart s’établit à Waldsassen et fonda une famille.

En 1693, Waldsassen obtint le droit de tenir marché. En 1865 eu lieu la jonction au réseau ferroviaire, qui permit l’industrialisation de l’agglomération et son essor économique. Les grands incendies de 1870/71 et 1880 virent la destruction complète des anciennes maisons du bourg. La reconstruction sur les fondations conserva tout de même dans l’essentiel la disposition spatiale d’origine des maisons et le tracé des rues. En 1896, Walsassen fut élevé au rang de ville. 

Le nom, aujourd’hui d’usage de « Klosterstadt » (« ville-monastère ») rappelle l’étroite liaison entre la fondation de la ville et la destinée mouvementée du monastère cistercien de Waldsassen des siècles durant. Aussi la désignation de « Stiftland » utilisée pour une partie de l’arrondissement rural de Tirschenreuth désigne en fait l’ancien territoire du monastère de Waldsassen. 

Le château abbatial datant du XVe siècle est la seule construction moyenâgeuse de Waldsassen restée conservée dans sa plus grande partie. Une reconstruction a changé la forme du toit et une jolie porte de fer date du début du Baroque. Au milieu du XVIIIe siècle ont été installés d’imposants plafonds en stuc ainsi qu’une grille en fer forgé ouvragée. 

Le château abbatial fut pris en charge par l’état en 1803. Il servit alors de siège officiel au tribunal de grande instance, et plus tard au tribunal de première instance de Waldsassen, jusqu’à son transfert en 1973. Depuis sa restauration totale à titre de monument protégé (entre 1976 et 1977), il consitue le deuxième bâtiment de service de l’office du fisc de Waldsassen.

Stadt Waldsassen | Basilikaplatz 3 | 95652 Waldsassen | Tel.: 09632/88-0 | Email: stadt@waldsassen.de